Les tunnels sont un élément essentiel de l’infrastructure routière et ferroviaire d’une région, permettant de relier marchandises et services et contribuant à la croissance économique. Une protection contre l’extrême chaleur dégagée par un incendie en tunnel est donc primordiale. Afin d’évaluer la capacité de résistance d’un tunnel à de telles températures et de déterminer s’il peut être réhabilité après un incendie, Efectis a développé le Mobifire®. Mobifire® permet de réaliser des essais in situ à échelle réduite, offrant aux exploitants de tunnels la possibilité de prendre, si cela est nécessaire, des mesures correctives en vue de protéger la construction support en béton.

Efectis Nederland a réalisé au printemps une série d’essais dans le tunnel Michiel de Ruyter, situé à proximité de la gare centrale d’Amsterdam. Ce tunnel routier croise la ligne de métro et la gare routière situées derrière la gare centrale. Nous avons mené ces essais pour évaluer le comportement du béton et déterminer quel système de protection résisterait durant les 132 minutes exigées à une exposition à la courbe de feu RWS qui atteint 1 350 degrés Celsius. Pour chaque essai, nous avons intégré neuf thermocouples dans la surface du béton. Une plaque d’isolation a été placée contre la paroi ou le toit du tunnel pour simuler un système de protection. Après l’installation de la plaque d’isolation, le four mobile (Mobifire®) a été soigneusement mis en place. Les essais ont duré soit les 132 minutes exigées ou soit jusqu’au début de l’écaillage du béton.

Les avantages présentés par un essai avec le Mobifire® sont:

  • La capacité à réaliser les essais dans les constructions existantes
  • Soumettre à l’essai en situation réelle (pression, intempéries, etc.)
  • Les dommages occasionnés par l’essai sont réparables (essai non destructif)

 

Contact: Jos Bienefelt – [jos.bienefelt@efectis.com]

Retour aux actualités