24/10/2016

Un essai au feu de l’intégrité structurale d’un tunnel est généralement réalisé préalablement à sa construction. Pour savoir quel serait le comportement d’un tunnel existant lors d’un incendie, un essai in situ doit être effectué.

Au printemps 2016, Efectis a réalisé ce type d’essai dans le pont-tunnel Louis-Hippolyte Lafontaine de Montréal, au Canada. Efectis a expédié un four mobile au Canada et effectué plusieurs essais sur les parois du tunnel afin de déterminer la résistance au feu de l’ouvrage en béton.

Le tunnel a été fermé à la circulation pour les essais. Un grand chariot supportant la totalité de l’équipement a été positionné dans le tunnel. Deux emplacements sur la paroi du tunnel ont été choisis. Le four a été levé à ces emplacements au moyen d’un chariot élévateur et placé contre la paroi du tunnel. Par mesure de sécurité, le service incendie municipal était présent. Le four était équipé d’une caméra résistante au feu permettant d’évaluer le comportement de la paroi en béton. Les températures à l’intérieur du béton ont été également mesurées. Les essais ont été arrêtés avant l’apparition de dommages importants. Les deux essais, qui ont réussi, ont permis d’obtenir des informations sur la résistance au feu actuelle des parois du tunnel.

dsc_3817

Contact : René Feijter [rene.defeijter@efectis.com]